Actu CryptoRégulation

La Banque centrale du Nigéria et la SEC s’efforcent de réglementer les crypto-monnaies

La Securities and Exchange Commission (SEC) du Nigéria est en collaboration continue avec la Banque centrale du Nigéria (CBN) travaillant sur la réglementation et une meilleure compréhension des crypto-monnaies.

Le directeur général de la SEC, Lamido Yuguda, lors de la conférence de presse virtuelle post-Capital Market Committee (CMC) 2021, a déclaré dans un communiqué: «Nous sommes en discussion avec CBN pour comprendre et mieux réglementer ce marché. Nous pourrons vous revenir plus tard pour vous informer du résultat de ces engagements. »

Il a poursuivi: «Mais en raison du manque d’accès aux comptes bancaires commerciaux, nous avons dû suspendre nos propres directives de septembre 2020. La mise en œuvre de cette circulaire est suspendue jusqu’à ce que ces opérateurs aient accès aux comptes bancaires nigérians. N’oubliez pas que personne n’opère sur le marché des capitaux nigérian si cette personne n’a pas accès à un compte bancaire nigérian. » 

L’annonce concerne l’ interdiction de la CBN le 5 février 2021, interdisant aux banques de toute activité liée à la crypto. La circulaire indique clairement que toutes les banques de dépôt (DMB), les institutions non financières (IFNB) et les autres institutions financières (OFI) ne doivent pas traiter les crypto-monnaies ou fournir des services aux échanges de crypto-monnaie

Les institutions financières ont également été informées d’identifier leurs clients qui traitent avec des crypto-monnaies et de fermer leurs comptes immédiatement, car une action contraire entraînerait de sévères sanctions réglementaires.

Cependant, il semble y avoir de la lumière au bout du tunnel pour les investisseurs en crypto dans le pays, la SEC et la CBN prévoyant une réglementation appropriée des interdictions de crypto.

Reliant l’interdiction du crypto trading, qui a soulevé certaines objections , Yugudaprécisé que la SEC n’était pas opposée à la Fintech mais leur avait toujours apporté son soutien. Il a également révélé que la commission était consciente des perturbations que l’interdiction de la CBN sur l’accès aux comptes bancaires nigérians par les échanges crypto a provoquées pour le marché de la fintech.

En ce qui concerne la position de la SEC auprès de la fintech, le directeur général de la SEC a déclaré: «Permettez-moi de dire que la SEC reste très favorable à la fintech. Nous avons tellement investi dans le développement d’un cadre pour soutenir la fintech dans les différents domaines et la fintech agit dans les domaines du financement participatif, du conseil en investissement, des crypto-monnaies, etc. 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Génial
0
Content
0
J'adore
0
Je ne sais pas
0
Idiot
0

Suggestion

More in:Actu Crypto

Comments are closed.